Xavier Fontaine et Victor Pichon

Corps morcelés, visages biffés, pixélisés, floutés, sont tout ce qui parvient de l’image des détenus derrière les murs des prisons. Des images qui alimentent la peur de l’autre et le fantasme de dangerosité. Le film aborde la sortie de prison au travers du prisme de notre perception des personnes détenues. Avec les personnages, il s’interroge sur les effets de ces représentations. Quel est leur impact quand vient le moment pour les anciens prisonniers, de trouver une place dans la société ? Quelle est la part du regard de l’autre dans ladite réinsertion ? En quoi ces visages occultés seraient-ils subversifs ? Des témoignages intimes et profonds qui nous questionnent.

27 juillet 2016

Visages défendus

Corps morcelés, visages biffés, pixélisés, floutés, sont tout ce qui parvient de l’image des détenus derrière les murs des prisons. Des images qui alimentent la peur […]