Fable poétique et humoristique dans laquelle un immigré algérien traverse la Bretagne à la recherche d’un travail. Il trouve une carriole et se met à vendre des ajoncs dans une petite ville. À la sortie de l’usine, les ouvrières, en signe de solidarité, ramassent les fleurs dispersées et les lui paient. Les ajoncs a obtenu le prix du Film antiraciste décerné par l’Amicale des Associations de Travailleurs Immigrés en Europe en 1970.

1 août 2017

Les ajoncs

Fable poétique et humoristique dans laquelle un immigré algérien traverse la Bretagne à la recherche d’un travail. Il trouve une carriole et se met à vendre […]