Dans les années 80, Aram, jeune Marseillais d’origine arménienne fait sauter à Paris la voiture de l’ambassadeur de Turquie ; un jeune cycliste qui passait par là est gravement blessé : Gilles Tessier. Aram en fuite rejoint l’armée de libération de l’Arménie à Beyrouth, foyer de la révolution internationale dans ces années-là. Gilles cherche à comprendre lorsqu’Anouch, la mère d’Aram, fait irruption dans sa chambre d’hôpital pour demander pardon. Elle lui avoue que c’est son fils qui a posé la bombe. Aram entre en dissidence avec ses camarades à Beyrouth jusqu’au jour où il décide de rencontrer sa victime pour en faire son porte-parole…

22 juillet 2016

Une histoire de Fou

Dans les années 80, Aram, jeune Marseillais d’origine arménienne fait sauter à Paris la voiture de l’ambassadeur de Turquie ; un jeune cycliste qui passait par […]
21 juillet 2016

No Darkness Can Make Us Forget

Dans ce film d’animation, Rakel Dink lit à la foule en colère la lettre qu’elle avait écrite pour son défunt mari, Hrant Dink, lors de ses […]