En mai 1993, une patrouille forestière du jeune gouvernement de Papouasie découvre au fin fonds d’une haute vallée peu accessible de la région d’Oksapmin, au centre de l’île, une tribu de soixante-dix-neuf personnes qui vivent dans un état d’isolement absolu, ignorant l’existence des Blancs. Installés sous des huttes de branchages disposées au pied d’un énorme rocher sculpté en forme de visage humain, ces hommes et femmes, les Liawep, n’ont jamais vu d’outils de métal. Une mission de l’Eglise Baptiste se rend immédiatement sur place pour y construire une église.

22 juillet 2014

L’Evangile selon les Papous

En mai 1993, une patrouille forestière du jeune gouvernement de Papouasie découvre au fin fonds d’une haute vallée peu accessible de la région d’Oksapmin, au centre […]