Avec Nowhere Line : Voices from Manus Island, le réalisateur Lukas Schrank revient sur le terrible destin de deux migrants détenus illégalement par les autorités australiennes sur une île de Papouasie. Un documentaire poignant dans lequel ces deux Iraniens racontent leur enfermement et leurs vies brisées. Pour faire face à un afflux de demandeurs d’asile arrivant par bateau, l’Australie a créé des centres de rétention dans des états voisins d’Océanie. Elle séquestre ainsi des centaines d’individus, hors de son territoire, hors de tout cadre juridique, dans des conditions déplorables. Parmi eux : Behrouz et Omar, deux Iraniens actuellement détenus sur Manus Island, une île de Papouasie Nouvelle-Guinée.

28 juillet 2016

Nowhere Line : voices from Manus Island

Avec Nowhere Line : Voices from Manus Island, le réalisateur Lukas Schrank revient sur le terrible destin de deux migrants détenus illégalement par les autorités australiennes […]
5 août 2014

Un sourd chez les papous

En 1959, Carlos Michaud a entrepris une expédition de trois mois auprès des tribus amazoniennes. De cette aventure est né un livre « Un Sourd chez les […]
24 juillet 2014

A Political Trilogy

Le film aborde, en trois histoires, les sujet indonésiens « qui fâchent » : la vision de l’histoire coloniale et de la création de l’Indonésie moderne ; la […]
22 juillet 2014

Le Ciel dans un jardin

Caméra autour du cou, Stéphane Breton filme son dernier périple en Nouvelle-Guinée et livre ses liens avec la population des Wodani. Après « Eux et moi », Stéphane […]