Saint-Nazaire, 1er mai 1967, le muguet distribué aux travailleurs avant le meeting a le parfum de la victoire. Depuis deux mois, 3200 ouvriers des Chantiers de l’Atlantique, de ses entreprises sous-traitantes et de Sud-Aviation étaient en grève. Ce jour de fête du travail, un accord a été signé entre organisations syndicales et patronat. Celui-ci a concédé l’augmentation de salaire revendiquée. Pendant quatre jours, la caméra a enregistré les derniers temps forts de ce mouvement qui aura marqué les esprits pour longtemps, tant l’épreuve vécue pendant deux mois, que la solidarité qui s’est développée entre les grévistes et la population nazairienne. Le film fut censuré et ne fut jamais diffusé.

2 août 2017

1er mai à Saint-Nazaire

Saint-Nazaire, 1er mai 1967, le muguet distribué aux travailleurs avant le meeting a le parfum de la victoire. Depuis deux mois, 3200 ouvriers des Chantiers de […]
25 juillet 2014

Vous êtes servis

Vous êtes servis prend sa source dans un fait divers. En avril 2008, une jeune domestique d’une famille saoudienne s’enfuit d’un hôtel à Bruxelles et dénonce […]
23 juillet 2014

Après le couvre-feu

Au sortir de la guerre pour l’indépendance, Iskandar, jeune étudiant en médecine, rejoint la famille de sa fiancée pour tenter de réintégrer la société civile. Son […]