Caméra autour du cou, Stéphane Breton filme son dernier périple en Nouvelle-Guinée et livre ses liens avec la population des Wodani. Après « Eux et moi », Stéphane Breton revient dans les hautes terres de Papouasie Occidentale, dans ce petit village de montagne où il séjourne régulièrement depuis bientôt dix ans. Le film illustre en anecdotes et avec humour la vie commune, les échanges de paroles racontant le travail, le temps, la ronde des nuits et jours.

Stéphane Breton nous fait partager son dernier voyage en terre papoue de Nouvelle-Guinée, entre vie quotidienne, questionnement sur son passage dans ce bout du monde et interrogation sur le futur. Un magnifique document ethnographique qui parvient à allier analyse anthropologique et réflexion humaine sur le sens de la vie, des relations humaines et de l’amitié.

Stéphane Breton nous plonge dans l’intimité d’un groupe papou et des relations qu’il a su tisser avec ses membres. Un témoignage d’autant plus cruel que ce voyage ne pourra se reproduire à cause de l’invasion de la région par l’armée indonésienne… Un adieu déchirant à cette double vie que menait le réalisateur, entre la France et la Papouasie.

22 juillet 2014

Le Ciel dans un jardin

Caméra autour du cou, Stéphane Breton filme son dernier périple en Nouvelle-Guinée et livre ses liens avec la population des Wodani. Après « Eux et moi », Stéphane […]
22 juillet 2014

Eux et moi

Stéphane Breton partage, trois mois par an, la vie de la tribu Wodani des hautes terres d’Irian Jaya, en Nouvelle-Guinée. Il parle la langue de ces […]