40e édition

Affiche festival douarnenez 2017-A4

40e EDITION DU FESTIVAL DE CINEMA DE DOUARNENEZ
CULTURES D’ICI ET D’AILLEURS, EN PARTAGE

18-26 août 2017 – Douarnenez

Le Festival de cinéma de Douarnenez happe, montre, démonte, embrasse et embrase les cinémas du monde… De tous les mondes. Il interroge aussi les peuples, les minorités, les individualités, mis en scène. Mais pas que ! Hors les cinéastes, il accueille, étreint ses invités: Aborigènes, Sourds, Papou, Kanak, Rroms, Voyageurs, Maoris, Catalans, Bretons, Intersexes, Kurdes, Mapuches etc. La palette est infinie mais choisie. Toutes et tous sont tombés en amour, ici, là, au gré des images projetées, des paroles, des frôlements d’êtres, des échanges de regards, des engueulades, des foudroiements d’amitiés, de fraternité.

SITE EN COURS DE MISE A JOUR

Lire la suite

40e EDITION DU FESTIVAL DE CINEMA DE DOUARNENEZ
CULTURES D’ICI ET D’AILLEURS, EN PARTAGE

18-26 août 2017 – Douarnenez

Le Festival de cinéma de Douarnenez happe, montre, démonte, embrasse et embrase les cinémas du monde… De tous les mondes. Il interroge aussi les peuples, les minorités, les individualités, mis en scène. Mais pas que ! Hors les cinéastes, il accueille, étreint ses invités: Aborigènes, Sourds, Papou, Kanak, Rroms, Voyageurs, Maoris, Catalans, Bretons, Intersexes, Kurdes, Mapuches etc. La palette est infinie mais choisie. Toutes et tous sont tombés en amour, ici, là, au gré des images projetées, des paroles, des frôlements d’êtres, des échanges de regards, des engueulades, des foudroiements d’amitiés, de fraternité.

SITE EN COURS DE MISE A JOUR

LYANNAJ !

Si nous devions mettre un mot en exergue, définir cette manifestation par un credo, nous choisirions un vocable emprunté à la superbe langue créole : « Lyannaj » : c’est-à-dire relier, nouer, faire vivre ensemble… Fictions, documentaires, images fixes comme animées, palabres, rencontres, littératures, concerts et festivités partagées au gré des îlots de convivialité de la place ou de la ville… Ici tout est placé sous le signe de l’échange… Non policé, animé et surtout passionné.

FRONTIERES ?

Pour sa quarantième édition, le Festival de cinéma de Douarnenez a souhaité choisir un thème qui a traversé nombre d’éditions tout en se plaçant au coeur de notre démarche et de nos interrogations actuelles, à savoir questionner la notion de Frontières. Notre propos sera d’envisager la frontière non plus comme une limite arbitraire, une barrière qui sépare, mais comme une zone d’échange, un lieu qu’il s’agit d’investir, bref comme un territoire commun. Du moins, pour un temps, celui du festival, et des possibles raisonnés et/ou rêvés, ici, à Douarnenez.

DOUARNENEZ ET LA BRETAGNE AU COEUR.

A Douarnenez, la culture et la langue bretonne sont vivantes, créatrices et festives, à l’image d’une ville « debout » et d’un tissu associatif bouillonnant. Au festival, le breton vogue de palabre en débats, accoste sur la place et au bar Diwan, aborde les salles de cinéma avec le Grand Cru Bretagne, écrin annuel de la production cinématographique de notre région. A l’occasion des 40 ans du festival, nous étofferons notre programmation avec deux focus dédié pour l’un aux 40 ans de luttes au cinéma en Bretagne et pour l’autre à la production de films d’animation en Bretagne.

Ambiance place soirée - Arno Vannier (1)

LA 40e EDITION EN BREF…

Frontières:

Nous aborderons et interrogerons la notion de « Frontières » à travers 70 films de tout format (fictions, animation et documentaire). Sur les 250 000 km qui découpent géographiquement et structurent politiquement notre monde, la frontière constitue un territoire qui « jamais (…) n’a été autant négocié, délimité, démarqué, caractérisé, équipé et patrouillé » (Michel Foucher). On pourrait ajouter « filmé », scénarisé, dénoncé, mythifié, documenté. Une thématique qui a pour objet de questionner par le cinéma un certain mouvement du monde avec la question des droits humains au coeur.

La Bretagne:

Nous revisiterons 40 années de cinéma en Bretagne avec une sélection dédiée aux luttes en Bretagnes et au cinéma d’animation tout en poursuivant notre credo annuel : faire la part belle et être la vitrine de la création et de la production audiovisuelle et cinématographique notre région, celle de 2017.
Projections et spectacles dans la ville: pour sa quarantième édition, le Festival sort de la place de la poste pour des projections en plein air et des ciné concerts au gré des ribines et des ports, des événements gratuits pour toute la population douarneniste.

Jeune Public:

le mini-festival, festival dans le festival, est dédié aux publics les plus jeunes, des ados aux plus petits, mais il voit les choses en grand ! Un espace de liberté et d’ouverture au monde, un temps qui leur appartient pour s’approprier les mots et les images, le langage cinématographique aussi bien que la culture monde.

Échappées sonores:

Un autre espace du festival où paroles et créations nous emportent dans une traversée de territoires, de sons, de musiques et de mots. Rendez-vous intime en collaboration avec Longueur d’Ondes, France Culture, La RTBF, Arte Radio etc.

Débats et rencontres

qui interrogent la notion et l’histoire des frontières, des temps particuliers de partage autour de la frontière Mexique États Unis, Guyane-Surinam-Brésil, Israël-Palestine, mais aussi notre « forteresse Europe ».

Expositions photographiques.

Elles offrent indubitablement une respiration différente aux visiteurs et spectateurs du festival
La littérature avec une librairie éphémère et des rencontres autour d’écrivaines et écrivains.

Concerts et spectacles vivants.

Car la musique et les arts de la rue sont une dimension essentielle de notre culture et des cultures invitées. Place à la fête avec une mise en lumière et en son de la formidable richesse musicale de Douarnenez, des musiques du monde, des ciné-concerts surprises et du cirque en musique.