Kanari Films

Décembre 2005. Angel, transexuel équatorien de 36 ans qui se prostitue à Paris, obtient une carte de séjour. Pour les fêtes de Noël, il peut enfin rentrer dans son pays, l’Équateur, et retrouver sa famille qu’il a quittée il y a cinq ans. Le film retrace ce voyage de deux mois en compagnie d’Angel ; une immersion en profondeur dans un univers complexe et difficilement accessible.
Angel est un film sur le poids de l’homophobie dans les sociétés d’Amérique Latine. Avec pour décor principal un quartier pauvre de Guayaquil. L’occasion de retrouver Angel, découvert à Paris dans le précédent film du même réalisateur, Les travestis pleurent aussi.

1 août 2017

Angel

Décembre 2005. Angel, transexuel équatorien de 36 ans qui se prostitue à Paris, obtient une carte de séjour. Pour les fêtes de Noël, il peut enfin […]
1 août 2017

Les travestis pleurent aussi

Paris. Dans une petite impasse près de la Place de Clichy, se dressent face à face deux hôtels glauques. Derrière ces façades anonymes, se cachent les […]