Les 48° Rugissants

« Il y a un temps pour toute chose. Un pour naître et un pour mourir. Un pour planter, un pour arracher. Un temps pour bâtir et un temps pour démolir. Car tout va en un même lieu. Tout a été fait de la poudre et tout retourne en poudre. Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement… »
Gérard Gartner, 82 ans, sculpteur, a un chalumeau dans la tête. Gouailleur et philosophe, il organise l’escamotage final de ce qui l’a construit, afin de libérer la matière. Un film où il est question de l’âme tsigane, de la boxe, de la fidélité, de Giacometti et de décharges, de transhumances et d’anarchie ; un film qui parle de la mort et surtout de la vie.

Langues : Français

Éditions / Sélections : 2017>Grande tribu 2017

Genres : Documentaire

Réalisateurs : Eric Prémel|Marine Blanken

Scénaristes : Eric Prémel|Marine Blanken

Producteurs : Les 48° Rugissants

Distributeurs : Les 48° Rugissants

Pays de production : France – Année de production : 2017

Formats : DCP

Types de colorisation : Couleur

Version : /

Version sous-titres : VOST Français

Chefs opérateurs : Nedjma Berder

Ingénieurs son : Jean-Barthélémy Velay

Compositeurs : Arm

Monteurs : Emmanuelle Pencalet

Comédiens :

Prix et distinctions :

26 juillet 2017

Ultima verba

« Il y a un temps pour toute chose. Un pour naître et un pour mourir. Un pour planter, un pour arracher. Un temps pour bâtir […]
27 juillet 2016

Je les aime tous

Rivée à son bureau, une femme écrit. Dans la nuit un homme se dirige chez elle… Lui, il veut jouir car il n’en peut plus. Il […]