Nantenaina LOVA

Il y a ceux qui font des chaussures à partir de pneus, ceux qui fabriquent des lampes à partir de boîtes de lait concentré sucré et même ceux qui transforment en médicaments et savon les os de zébus…
Le temps d’un film, imaginons que ce ne soit plus aux économistes d’exposer leur modèle de croissance mais à chacun de valoriser le « ADY GASY », notre art de vivre encore largement répandu à Madagascar. Le « ADY GASY » ne serait plus alors un « système D faute de mieux » mais un véritable art de la créativité, de l’adaptation et de la fraternité.
Nos ancêtres disaient : « Comme on lance un lasso aux cornes des zébus, on lance la parole aux cœurs des belles âmes ».
Telle est l’ambition démesurée de ce film : restituer la parole de notre grande terre peuplée de rochers, de zébus et d’ancêtres bienveillants ; peuplée aussi de paysans, d’artistes et d’artisans ingénieux.
Cette parole, qu’elle révèle les gestes ou les êtres, est toujours digne, souvent enjouée ou cocasse, parfois désemparée ou révoltée, mais jamais amère.

16 juillet 2015

Ady Gasy

Il y a ceux qui font des chaussures à partir de pneus, ceux qui fabriquent des lampes à partir de boîtes de lait concentré sucré et […]