Renaud Barret

Installés à Kinshasa depuis 35 ans, les Pygmées Wengi et Soyi sont
découragés par les difficultés de la vie urbaine et l’ostracisme dont ils
font l’objet. Ils souhaitent rentrer chez eux à 700 kilomètres en amont
du fleuve Congo, espérant retrouver leur dignité. Quelques jours avant
le grand départ, Wengi meurt soudainement mais Soyi promet de ne
pas renoncer à ce voyage.

1 août 2018

Pygmée blues

Installés à Kinshasa depuis 35 ans, les Pygmées Wengi et Soyi sont découragés par les difficultés de la vie urbaine et l’ostracisme dont ils font l’objet. […]