Tavo Castillo

Un pays face à une menace terroriste et en quête désespérée de sécurité entre dans un état de peur. C’est le Pérou et son histoire est tristement familière dans le monde actuel à mesure que la guerre globale contre la terreur développe des parallélismes surprenants : la menace terroriste, la législation antiterroriste, la tentative de solution militaire, le rôle des services secrets et des médias dans la manipulation de l’opinion publique à travers la peur, et finalement, l’assaut contre la démocratie. La longue et courageuse campagne de résistance de la part des activistes des droits de l’Homme et de la société civile au Pérou est aussi mise en valeur, tout comme leur rôle dans la chute du président Alberto Fujimori et la formation de la Commission Vérité et Réconciliation, avec le mandat formulé par le nouveau gouvernement, celui d’établir la vérité sur le terrorisme. Maintenant que les Péruviens vivent les séquelles d’une “guerre contre la terreur”, l’histoire révélée par cette Commission donne une leçon au monde entier. Dans ce voyage vers la vérité, nous sommes guidés par la voix et la présence charismatique de Carlos Ivan Degregori, un des intellectuels les plus marquants du pays, forgeur d’opinion et observateur politique. Depuis ses premières rencontres avec Abimaël Guzman, chef de l’organisation terroriste « Sentier Lumineux », jusqu’à sa récente participation à la Commission, Degregori a occupé une position unique pour décrire – en protagoniste – chaque étape de la « guerre contre la terreur » au Pérou.

22 juillet 2015

State of fear

Un pays face à une menace terroriste et en quête désespérée de sécurité entre dans un état de peur. C’est le Pérou et son histoire est […]