Sur l’un des grands rochers qui brisent le courant du Magdalena, le fleuve le plus important de Colombie, le Mohan boit et fume patiemment son cigare. Ce grand séducteur attend les femmes qui viennent laver leur linge et les invite dans son palais doré tout au fond du fleuve.
Quelques-unes reviennent enceintes, les autres disparaissent à jamais. Il aime faire fuir les poissons et taquine les pêcheurs en faisant des nœuds dans leurs filets. Parfois il va jusqu’à les noyer.
Mais aujourd’hui, en Colombie, le Mohan sort de moins en moins, une autre peur est venue remplacer celle des esprits du fleuve. Ce sont maintenant les paramilitaires qui sèment la terreur, et même le Mohan semble s’être enfui. Dans ses entrailles, le Magdalena charrie désormais des cadavres, la violence du conflit colombien a gagné ses rives. (VOA Films)

27 juillet 2015

Los abrazos del río

Sur l’un des grands rochers qui brisent le courant du Magdalena, le fleuve le plus important de Colombie, le Mohan boit et fume patiemment son cigare. […]