Depuis l’arrivée des premiers pionniers portugais au Congo au XVe siècle jusqu’à l’indépendance du pays cinq siècles plus tard, la cohabitation entre blancs et noirs en Afrique centrale a connu bien des méandres… Après plusieurs siècles d’esclavage, un cruel système d’exploitation économique est mis en place en 1885 par Léopold II, le roi des Belges, souverain visionnaire et mégalomaniaque. Lorsque la Belgique hérite de la colonie trente ans plus tard, elle freine la formation des élites autochtones et muselle toute forme de contestation. Une formidable machine de guerre économique au service de la métropole voit ainsi le jour. Et lorsque Patrice Lumumba reprend brièvement la main, au lendemain de l’indépendance en 1960, l’élite politique congolaise est incapable de se débarrasser de l’encombrant héritage du passé. La place est libre pour l’officier Joseph-Désiré Mobutu, qui instaure un régime autocratique et prédateur sous le regard bienveillant des occidentaux,dont les intérêts sont encore nombreux dans la région.

24 juillet 2018

Coeur noir, Homme blanc

Depuis l’arrivée des premiers pionniers portugais au Congo au XVe siècle jusqu’à l’indépendance du pays cinq siècles plus tard, la cohabitation entre blancs et noirs en […]