Sandra Harms

Bekas raconte l’histoire mouvementée des jeunes Zana (7 ans) et Dana (10 ans), deux frères orphelins ayant perdu leurs parents pendant la première guerre du Golfe. Le jour où ils découvrent Superman dans un cinéma de la ville, ils décident de laisser leur vie misérable et de partir aux États-Unis – une “ville” qu’ils imaginent pouvoir rejoindre en deux ou trois jours – afin de rejoindre le super-héros. Prêts à faire l’impossible pour que leur
rêve se réalise. Ils partent avec leur âne, baptisé Michael Jackson, pour un long voyage semé d’embûches… Combinant habilement comédie, récit d’enfance, drame social, peinture de moeurs et road-movie, Bekas offre un tableau intime du conflit kurde en Irak, qui se poursuit depuis près d’un siècle. Tourné avec plein de passion et des non-acteurs, le film est semi-biographique pour le scénariste/réalisateur Karzan Kader. Bekas évoque en effet la fuite de Karzan et sa famille du Kurdistan irakien, entreprise en 1991 devant la menaçante offensive de Saddam Hussein lorsque le cinéaste avait huit ans.

28 juillet 2016

Bekas

Bekas raconte l’histoire mouvementée des jeunes Zana (7 ans) et Dana (10 ans), deux frères orphelins ayant perdu leurs parents pendant la première guerre du Golfe. […]