JULIE PEGHINI

“Avec ce film en cours de montage, je vais sur les traces d’un homme révolté, possédé par la parole, Sony Labou Tansi, pour en filmer d’autres, qui lui ressemblent, qui brûlent les planches et la vie et poursuivent son combat. Des artistes, des insoumis, des guérilleros qui repoussent les murs et les frontières avec toute l’urgence nécessaire. Des passeurs de mots, d’histoires, de désirs.” Le film est tourné entre Brazzaville, Ouagadougou et Paris, un voyage inspiré par la poésie de Sony Labou Tansi, portée en particulier par Jean-Paul Delore, Étienne Minoungou et Dieudonné Niangouna.

31 juillet 2018

Le mort te dit adieu toi qui restes vivant ?

“Avec ce film en cours de montage, je vais sur les traces d’un homme révolté, possédé par la parole, Sony Labou Tansi, pour en filmer d’autres, […]