MARCEL TRILLAT ET JEAN-PIERRE GALLO

À la faveur des troubles dans les chantiers navals de Port-deBouc, et à propos de la construction du car-ferry « Provence », le magazine Cinq colonnes à la une a mené une enquête dans les chantiers navals de Saint-Nazaire. Les ouvriers, les représentants syndicaux, le préfet de l’Atlantique et le directeur général de Chantiers de l’Atlantique donnent tous leur point de vue. Si d’une part, les heures de travail ont diminué (44 heures par semaine en 1966 contre 48 heures en 1964-65), les salaires ont diminué de 12 % en deux ans, il n’y a pas d’emploi pour les femmes, et il reste encore des chômeurs depuis les derniers licenciements. D’autre part, il faut moderniser l’équipement et investir pour supporter la concurrence européenne et japonaise.

Langues : Français

Éditions / Sélections : 2017>Grand cru Bretagne 2017|2017>Luttes et cinéma en Bretagne

Genres :

Réalisateurs : MARCEL TRILLAT ET JEAN-PIERRE GALLO

Scénaristes :

Producteurs : Cinq colonnes à la une|ORTF

Distributeurs :

Pays de production : France – Année de production : 1966

Formats : DCP

Types de colorisation : Noir et blanc

Version : /

Version sous-titres :

Chefs opérateurs :

Ingénieurs son :

Compositeurs :

Monteurs :

Comédiens :

Prix et distinctions :

2 août 2017

Chantiers navals : l’expérience de Saint-Nazaire

À la faveur des troubles dans les chantiers navals de Port-deBouc, et à propos de la construction du car-ferry « Provence », le magazine Cinq colonnes […]