NICO PELTIER ET PABLO SALAÜN

Au-dessus du cercle polaire arctique, une ville minière déliquescente issue du goulag : Vorkuta, îlot urbain construit sur les ossements de 88 nationalités de prisonniers. En 2013, la ville fête officiellement ses 70 ans, on y croise nomades autochtones, travailleurs immigrés et descendants de prisonniers du goulag. Sa grandeur soviétique n’est plus, la rentabilité des mines est insuffisante et le combinat de charbon licencie… Une question anime les habitants : quel est l’avenir de cette capitale du monde ? Les plans fixes, dans leur durée, nous immergent dans une atmosphère impressionniste au coeur du désert blanc.

27 juillet 2016

L’archipel des âmes en peine

Au-dessus du cercle polaire arctique, une ville minière déliquescente issue du goulag : Vorkuta, îlot urbain construit sur les ossements de 88 nationalités de prisonniers. En […]