Orhan Eskiköy & Özgür Dogan

Professeur des écoles, Emre est envoyé pour son premier poste dans un village du sud-est de la Turquie. Le village n’a pas l’eau courante, les pannes d’électricité sont nombreuses, et les enfants ne vont pas toujours à l’école. Mais la plus grande source de frustration est d’ordre linguistique : les élèves ignorent tout de la langue nationale et Emre ne parle pas un mot de kurde… Des liens se tissent et le travail avance dans un lent apprivoisement mutuel. Mais, en filigrane, une vérité se dessine : apprendre une langue pour réciter par coeur des slogans nationalistes turcs ressemble parfois plus à de la propagande qu’à de l’éducation. L’année scolaire se termine sans grand succès. Oubliant la présence de la caméra, les enfants, les parents et le professeur dévoilent le quotidien d’un peuple étranger dans son propre pays et livrent un témoignage unique sur une situation encore très sensible.

22 juillet 2016

Sur le chemin de l’école

Professeur des écoles, Emre est envoyé pour son premier poste dans un village du sud-est de la Turquie. Le village n’a pas l’eau courante, les pannes […]