Orçin İnceoğlu

Au début des années 50, l’industrie du cinéma turc se transforma en véritable usine à remakes en tous genres. Pendant près de 40 ans et au rythme de 300 films par an, fut produit dans les studios d’Istanbul une multitude d’ersatz de films d’actions, de terreur, d’aventures ou de contes féeriques, pour la plus grande joie d’un vaste public populaire, heureux de retrouver les icônes du cinéma hollywoodien revisitées à la sauce djadjique. L’arrivée de la télévision signa l’arrêt de mort d’une industrie pourtant florissante. Toutes les copies de films furent détruites afin d’en extraire le nitrate d’argent et il ne subsiste aujourd’hui que quelques rares et mauvaises copies vidéos. À l’occasion d’un remarquable documentaire, retraçant l’histoire de cette période précieuse du cinéma populaire turc, focus sur trois films incontournables du cinéma “made in Istanbul”. Pendant sept ans, le spécialiste de la culture du found footage et du mash-up Cem Kaya a rencontré les grands noms de cette prolifique industrie et dresse un portrait touchant et lucide de l’histoire du cinéma turc.

Langues : Français

Éditions / Sélections : 2016>Cinémas des Turquies>CinEbru

Genres : Documentaire

Réalisateurs : Cem Kaya

Scénaristes : Cem Kaya

Producteurs : UFA Fiction GmbH

Distributeurs :

Pays de production : ALLEMAGNE – Année de production : 2014

Formats : DCP

Types de colorisation : Couleur

Version : VOSTF /

Version sous-titres :

Chefs opérateurs :

Ingénieurs son : Emrah Yıldırım|Gökhan Kırtaş|Gözen Atila|Orçin İnceoğlu|Özkan Coşgun

Compositeurs :

Monteurs : Cem Kaya

Comédiens :

Prix et distinctions :

27 juillet 2016

Remake, Remix, Rip-Off

Au début des années 50, l’industrie du cinéma turc se transforma en véritable usine à remakes en tous genres. Pendant près de 40 ans et au […]